Sciences et Entrepreneuriat : Votre magazine des innovations entrepreneuriales, des découvertes et des applications scientifiques.
Notre Mission : Promouvoir et accompagner la Recherche, Développement et l’Innovation en Afrique


SCIENT CHALLENGES : Nos défis du mois d'octobre à novembre

Actualités scientifiques, innovations entrepreneuriales, défis scientifiques, évènements en sciences et entrepreneuriat, prix à gagner

SCIENT Challenges – Mois d’Octobre à Novembre

Le magazine SCIENT a pour objectifs de vous faire connaître les actualités scientifiques et les innovations entrepreneuriales, de promouvoir les sciences et les nouvelles technologies, de rendre accessibles les sciences et leurs applications en Afrique.

Nous vous ferons connaître, avec le temps, les recherches et découvertes scientifiques de nos universités, les innovations de nos start-ups, les applications de certaines technologies dans nos écosystèmes et nous organiserons des évènements pour mettre en relation le monde scientifique et entrepreneurial, pour que les recherches passent des laboratoires vers des applications concrètes sur le terrain.

Les chercheurs, des universités, ou des laboratoires privés, grandes ou petites peuvent nous contacter pour partager ou publier leurs découvertes dans SCIENT MAG.

Vous pouvez déjà découvrir certains articles scientfiques sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/ScientMag/


La rubrique « SCIENT Challenges »

Pour nos premiers défis, nous vous proposons deux défis de niveau standard (niveau s) avec des petits prix (5 000 FCFA chacun) et un défi de niveau difficile (niveau d) doté de 20 000 FCFA, pour démarrer.

Si vous décidez de participer, prière envoyer vos réponses à agaufondation@gmail.com

NB : Afin de s'assurer que la réponse provient réellement de vous, mais aussi voir votre logique, qui parfois est la partie la plus intéressante dans les défis, nous avons besoin que vous décrivez votre processus de résolution et non pas juste donner la réponse. Prière donc envoyer une réponse détaillée.

Les candidats, s’il y en a plusieurs qui ont proposé de bonnes réponses, seront tirés au sort, et leurs noms et réponses seront publiés en ligne sur notre page web dédiée au magazine https://www.saeicube.com/scientmag/list et sur la page Facebook de SCIENT https://www.facebook.com/ScientMag/.

Concernant les Défis à relever, ils seront publiés chaque deux mois (bimestriel), et donc les candidats auront environ 07 semaines, pour envoyer leurs réponses.

Les défis viendront de tous les domaines scientifiques et les lecteurs peuvent également proposer des défis à relever, avec ou non des prix liés. Si nous jugeons un défi d’un lecteur intéressant, le magazine peut décider d’y allouer un prix en fonction des ressources disponibles.

En plus des défis primés (Challenges avec des prix), des défis libres (sans prix) ou des défis avec des prix internationaux seront publiés dans le Magazine, pour ceux et celles qui aiment les challenges.

Le plus important pour nous est que nos lecteurs puissent apprendre en s’amusant, puissent se frotter à des défis intéressants et qu’ils nous surprennent avec des réponses auxquelles nous n’avons peut-être pas pensées.

Au-delà du gagnant du mois, nous publierons d’autres propositions de solutions que nous avions trouvées innovantes et ingénieuses.

Au plaisir donc de vous lire.


Voici les défis du mois d’Octobre à Novembre

I- Les challenges proposés par SCIENT MAG

Challenges primés par SCIENT MAG

1- Défi de niveau s : Selon la légende, le brahmane Sissa Ben Dahir, l’inventeur indien du jeu d’échecs, demanda au roi Sherham la récompense suivante pour son invention : il souhaita que l’on dépose un grain de blé sur la première case, deux sur la deuxième, quatre sur la troisième, huit sur la quatrième, et ainsi de suite. Combien de temps tous les champs de blé du monde mettront-ils pour produire la quantité de grains nécessaire ?


2- Défi de niveau s : Trois jeunes couples veulent traverser une rivière. Seule une petite barque pouvant transporter deux personnes est disponible. Les hommes sont extrêmement jaloux et ne voudront jamais laisser leur fiancée seule avec un autre homme. Combien d’allers-retours sont-ils nécessaires pour traverser la rivière ?


3- Défi de niveau d : Pour satisfaire deux personnes lorsque nous partageons un gâteau, nous suivons cette règle : je coupe, tu choisis. Cette méthode possède deux propriétés : elle est juste, puisque chacun pense qu’il a la portion qu’il mérite, et elle est pleinement satisfaisante, puisque chacun a le sentiment d’avoir au moins autant que l’autre. Quelle règle est nécessaire pour trois personnes ? Et pour quatre ?


Challenges ouverts

4- Tout le monde sait ce qu’est un carré magique : un tableau carré de nombres, allant de 1 à 9 dans le cas le plus simple, qui sont distribués de telle manière que la somme de toutes les lignes, colonnes (et accessoirement toutes les diagonales) donne le même total. Pouvez-vous écrire le cube magique 3 × 3 × 3 le plus simple ?


5- L’énigme de la jeune mère : une mère a 21 ans de plus que son enfant et, dans 6 ans, l’enfant sera 5 fois plus jeune que sa mère. Où est le père ?


6- Comment ferez-vous pour réaliser un miroir qui ne permute pas la chiralité (c’est-à-dire qui « ne permute pas la droite et la gauche ») ?


4- Un train commence à rouler à une vitesse constante de 10 m/s entre deux villes A et B, séparées de 36 km. Le train prendra une heure pour effectuer le trajet. En même temps que le train démarre, une colombe rapide commence à voler de A jusqu’à B, à 20 m/s. Étant plus rapide que le train, la colombe arrive la première en B. Elle se met alors à voler en direction de A. Lorsqu’elle rencontre le train, elle fait encore demi-tour vers la ville B. Elle vole en faisant des allers-retours jusqu’à ce que le train parvienne en B. Quelle distance la colombe a-t-elle parcourue ?


II- Les challenges internationaux

A- Les problèmes du millénaire dotés chacun d’un prix de un million (1 000 000) de dollars

Clay Mathematics Institute (CMI) dressa en 2000, la liste de sept problèmes majeurs des mathématiques, dont la résolution serait d'un grand intérêt pour faire progresser les mathématiques, l’informatique, la physique… Chacun est doté d’un prix d’un million de dollars pour celui qui en arriverait à bout.

À ce jour, le seul des sept problèmes qui a été résolu est la conjecture de Poincaré, démontrée par Grigori Perelman.

  1. Conjecture de Poincaré - résolue

Le mathématicien français Henri Poincaré énonce la conjecture suivante en 1904 : « Soit une variété compacte V simplement connexe, à 3 dimensions, sans bord. Alors V est homéomorphe à une hypersphère de dimension 3 ». En termes très simples, Poincaré propose qu’un objet topologique 3D aux propriétés identiques à celles d’une 3-sphère (sphère tridimensionnelle) est homéomorphe à une 3-sphère (c’est-à-dire que les deux objets sont les mêmes mais « vus différemment ».

La démonstration de cette conjecture est importante car elle clôt la classification des variétés en trois dimensions.

Cette conjecture concerne une théorie appelée topologie, qui étudie la forme des objets. Une théorie qui lui est liée, appelée géométrie différentielle, introduit la notion de variété. Une variété est un espace où le voisinage de chaque point peut être vu comme un espace euclidien (c'est-à-dire un endroit « plat » classique). Par exemple, en chaque point de la surface terrestre, en imaginant qu'il n'y ait pas de montagne, si on se restreint à une petite zone autour de soi, on a l'impression que le sol est plat : la Terre est une variété. De plus, si vous étudiez ce petit espace autour de vous, vous avez besoin de deux coordonnées pour vous repérer : la longitude et la latitude. La Terre est ainsi appelée variété de dimension 2. Elle est plongée dans un espace de dimension 3 : l'univers (oublions un instant la théorie des cordes qui donne à l'univers plus de 3 dimensions...). La conjecture de Poincaré s'intéresse à des variétés de dimension 3, c'est-à-dire des objets plongés dans un espace à quatre dimensions spatiales (ce qu'on ne peut pas imaginer, puisque notre propre monde n'en a que trois). La conjecture énonce que si l'on prend une variété de dimension 3, et si on y constate que toute boucle peut être réduite à un simple point, alors cette variété est en fait une boule...

La conjecture de Poincaré est une question d’ordre topologique visant à déterminer si toute surface à trois dimensions sans bords et « simplement connexe » est équivalente à une sphère de dimension 3. La propriété de simple connexité signifie que la surface est dépourvue de trou ou d’anse (plus précisément, tout lacet tracé sur la surface peut être déformé continûment jusqu’à devenir un point). Une sphère usuelle, à deux dimensions, est simplement connexe, mais pas un tore (une forme de bouée).

Vous n’avez toujours pas compris ? Vous n’êtes probablement pas seul-e dans le cas…

Selon Martin Bridson, mathématicien à l’université d’Oxford et président de l’institut Clay, la démonstration de Grigori Perelman est « l’un des grands événements de ces vingt dernières années » et « le couronnement de nombreuses approches de notre compréhension des espaces tridimensionnels ». Et cette découverte pourrait conduire à d’autres à venir. « La preuve de la conjecture de Poincaré a nécessité de nouveaux outils, qui offrent eux-mêmes des applications d’une grande portée en mathématiques et en physique », explique Ken Ono, mathématicien à l’université de Virginie.

Les autres problèmes du millénaire sont :

2- L’hypothèse de RIEMAN

3- La conjecture de Hodge

4- Le problème P = NP

5- La conjecture de Birch et Swinnerton-Dyer

6- Les équations de Navier-Stokes

7- Les équations de Yang-Mills


B- Autres problèmes scientifiques à résoudre

Contrairement à ce que l’on peut penser, il existe plus de problèmes non résolus dans la science que de réponses ou découvertes. En voici quelques-uns (et d’autres sur https://trustmyscience.com/10-enigmes-physiques-non-resolues/  

1- De quoi est constitué l’univers ?

L’univers est majoritairement constitué de matière. Prédite dès 1928 par le physicien Paul Dirac et observée en 1932 par Carl David Anderson, l’antimatière, qui ne diffère de sa consœur que par sa charge opposée, n’est présente naturellement qu’en quelques rares traces dans l’univers observable (rayons cosmiques, foudre, ceinture de van Allen, etc) et artificiellement dans nos laboratoires. Cependant, selon le modèle standard de la cosmologie, particules et antiparticules auraient été créées en quantités identiques lors du Big Bang.

Quelle est la cause de ce déséquilibre ?

2- Comment et où trouver la matière noire

Cinq fois plus abondante que la matière baryonique (matière ordinaire) et représentant environ 27% de la densité d’énergie de l’univers, la matière noire est partout, mais demeure pourtant invisible. N’interagissant ni avec les photons (interaction électromagnétique) ni avec la matière environnante, la matière sombre se soustrait inexorablement à nos yeux. 

Comment confirmer sa présence et la caractériser ?

3- Qu’est-ce que le temps ?

Qu’est-ce que le temps ? Peut-il être inversé ? Est-il constant ? S’écoule-t-il inexorablement dans un sens ? Peut-on voyager dans le temps ? Autant de questions que se posent les scientifiques, et l’humanité en générale, depuis des centaines (et peut-être même des milliers) d’années. Parmi tous les sujets d’étude, le temps est certainement celui qui occupe le plus l’esprit des physiciens.

4- Qu’est-ce qui constitue la conscience ?

5- Il y a quoi avant le Big Bang ?

6- Il y a quoi après la mort ?

7- Qu’est-ce qu’un trou noir et comment le sonder ?


III- Les challenges proposés par les lecteurs

Nous sommes certains que vous avez-vous aussi plusieurs mystères qui vous dérangent, des questions auxquelles vous n’avez toujours pas de réponses satisfaisantes ou des choses que vous aimeriez voir éclairées à la lumière des découvertes scientifiques.

N’hésitez pas à nous envoyer vos questions, nous les publierons et qui sait quelqu’un aura la réponse, ou une réponse satisfaisante à vous donner.

L’équipe de SCIENT MAG, le magazine des innovations scientifiques, entrepreneuriales et meurs applications.

Pour vos questions, suggestions et apports n’hésitez pas à nous écrire sur agaufondation@gmail.com.