DUE DILIGENCE POUR LES PROJETS EN LEVEE DE FONDS SUR KPITAL INVEST

Vérification d'informations techniques et financières, validation terrain, préparation

La « due diligence » ou analyse du projet par les investisseurs

La « due diligence », phase décisive dans les étapes à la levée de fonds, représente la procédure de vérification faite par les fonds avant d’investir dans une société. Ce processus va permettre aux investisseurs de connaître l’état de santé de l’entreprise de manière plus transparente, et évaluer ses forces et faiblesses.

La « due diligence » commence avant de signer une lettre d’intention, et de parvenir à un accord définitif, elle permet de vérifier :

- la validité de la rentabilité estimée en cas de réussite (équipe dirigeante, potentiel du projet, étude du secteur)

- identifier les risques liés à l’investissement : dépendance vis-à-vis des hommes clés, risques technologiques, risques commerciaux, risques juridiques, sociaux, fiscaux, risques financiers, etc.

Cette phase est jalonnée par des passages en comité qui valident l'évolution à l’étape suivante. De manière prioritaire, les investisseurs recherchent les éléments suivants dans un projet :

- Savoir si le dirigeant et son équipe disposent des qualités de « leadership » et des compétences en management requises pour mener à bien le projet. Ce raisonnement est logique, car ces qualités conditionnent le reste du projet.

- Le second critère est la proposition de valeur et le potentiel du marché. L’entrepreneur doit avoir une stratégie produit/marché claire, fondée sur un produit/service original permettant de créer des barrières à l’entrée. Il est essentiel qu’il dispose de données financières crédibles indiquant clairement le délai prévu avant d’atteindre le seuil de rentabilité.

- La nature et le niveau de concurrence sur le marché en lien avec la capacité apparente de l’équipe dirigeante à maintenir et à défendre sa part de marché.

- Les projections financières qui sont basées sur le potentiel réel du marché, les capacités de l’équipe et le niveau de concurrence.

- Les flux de revenus disponibles permettant de valoriser le financement et de croître et ou de rembourser le financement

L’investigation financière

Elle permet à l’investisseur d’identifier les principaux postes de dépenses courantes de l’entreprise, son besoin de financement d’exploitation ainsi que ses actifs clés et ses engagements vis-à-vis de ses débiteurs. Pour ce faire, l’analyse porte sur les éléments passés, présents et futurs en passant en revue les liasses  fiscales  sur les trois dernières années d’exercice, les projections financières (principaux metrics de l’entreprise, comptes de résultats et bilans prévisionnels) ainsi que le plan de trésorerie futur de l’entreprise. Les hypothèses de croissance doivent être cohérentes avec les moyens engagés et les investissements prévus.

La due diligence juridique

Elle est menée afin d’identifier les principaux litiges auxquels la société pourrait être exposée. Les principaux documents juridiques de l’entreprise (statuts et pacte d’actionnaires) doivent être passés en revue et les procès en cours de l’entreprise doivent être identifiés. Une attention toute particulière doit être portée sur la propriété intellectuelle de l’entreprise.

Les besoins R&D

L’innovation constituant l’un des principaux moteurs des startups, il apparait essentiel d’observer la politique de recherche et développement de l’entreprise. L’analyse des activités principales, des développements passés et du pipeline des projets permet d’identifier les réels besoins en matière de R&D et de vérifier la cohérence des  coûts de développement prévus par l’entreprise.

L’équipe Dirigeante

En vue d’un investissement en capital risque ou capital développement, il est essentiel de réaliser un audit approfondi de l’équipe dirigeante. Après avoir analysé l’organigramme, les principaux contrats de travail, le niveau de turnover et les embauches historiques et prévisionnelles, il convient de se concentrer sur l’équipe dirigeante et d’élargir  aux manageurs intermédiaire. L’âge, la formation, l’expérience passée (dans le domaine d’activité concerné mais aussi en matière de création d’entreprise), la rémunération et l’implication des fondateurs ainsi que leurs prises de participation dans d’autres sociétés sont autant d’éléments primordiaux à prendre en compte pour estimer la pérennité de l’entreprise.

L’environnement

L’environnement dans lequel baigne l’entreprise est déterminant de sa réussite future. Ainsi tout investisseur potentiel doit être en mesure de comprendre les produits et technologies développés par l’entreprise (lancements futurs) ainsi que le marché ciblé. Ceci notamment pour comprendre les extensions de gamme, les différents segments visés et les possibles diversifications horizontales comme verticales.  

Bien identifier les concurrents, leurs ressources et compétences et donc leurs forces et faiblesses permet une meilleure compréhension des forces en présence dans le marché.

Cette étude permet généralement de découvrir de nouveaux produits de substitution et d’évaluer la proposition de valeur de l’entreprise au regard de son marché.

La stratégie Commerciale 

Enfin, la stratégie commerciale de l’entreprise (marketing et ventes) doit être passée au crible afin d’estimer le potentiel de croissance de l’entreprise en analysant la force commerciale et les différents canaux de distribution. Certaines questions arrivent relativement rapidement, notamment les canaux d’acquisition des clients et le coût d’acquisition pour chaque client, éventuellement les temps de commercialisation et les différentiels de marge en fonction des canaux de distribution. Ces éléments révèlent les potentielles dépendances de l’entreprise vis-à-vis de fournisseurs ou clients. 

En savoir plus sur https://www.anaxago.com/aller-plus-loin/academy/strategies-investissement/due-diligence-comment-juger-de-la-situation-d-une-entreprise 

"Étape clée du processus d’investissement intervenant en aval de la lettre d’intention, la due diligence est déterminante de toute prise de participation ou toute décision de financement. Cette vérification des éléments annoncés par l’entreprise permet de limiter les surprises."

En ce sens le rôle de l'incubateur CUBE est de s'assurer que l'entrepreneur inscrit sur la plateforme KPITAL INVEST pour lever des fonds dispose de manière réelle des éléments vérifiables sur la santé du projet, sur le marché et la capacité à gérer le financement.

Ceci fait que systématriquement avant de valider un projet, CUBE se donne le droit d'aller sur le terrain pour s'assurer que le projet dispose de tous les éléments nécessaires pour discuter avec un investisseur et donc seuls les projets ayant franchi cette étape sont validés sur la plateforme KPITAL INVEST.

Contacts : equipedecube@gmail.com /www.saeicube.com / www.saeiprime.com / www.kpital-invest.com

CUBE : Nous entreprenons l'impossible...