Levée de fonds Projet SIMELAN

Projet piscicole - SIMELAN - Mobilisation partenaires financiers

                                                                       Démarrage levée de fonds pour le projet SIMELAN

Les différentes étapes pour cette levée de fonds :

1. Mobilisation des partenaires financiers dans le groupe WhatsApp dédié : jusqu'au 16 Août

Lien pour rejoindre le groupe de levée de fonds pour SIMELAN : https://chat.whatsapp.com/Cjw85qjfn5OEoELBZImAQD

2. Présentation des documents et explications de la vision et le potentiel du projet : jusqu'au 20 Août

Lien d’accès aux documents sur projet : https://bit.ly/leveefondsSIMELAN2022

3. Présentation du schéma de financement et des retours sur investissement : Jusqu'au 24 Août

4. Rencontre en ligne sur Zoom ou Teams le 21 Août à 19h, pour répondre aux questions des potentiels investisseurs.

5. Une Due diligence et des visites de la ferme seront organisées pour les partenaires sur le terrain jusqu’au 28 Août

6. Prise d'engagement des partenaires financiers au plus tard le 30 Août 2022

7. Inscription des partenaires sur KPITAL INVEST (plateforme de levée de fonds de CUBE lancée avec le PNUD : www.kpital-invest.com) : Jusqu'au 01 Septembre

Lien d’inscription sur la plateforme : https://www.kpital-invest.com/investor/register/step_one

NB : Le processus de prises de participation sur le projet sera fait sur le site, et par demande d’intérêt en tant qu’investisseur. Une formation de 30 min sera faite aux potentiels investisseurs pour maîtriser la plateforme et répondre aux questions

8. Déblocage des premiers financements à partir du 01 Septembre jusqu'au 01 Décembre en présence de Mr le Maire ou de l'équipe de la Mairie.

9. Présentation des résultats de cette première phase de levée de fonds le 17 Décembre 2022

 

Résumé du projet SIMELAN

Nom du projet : Ferme Piscicole SIMELAN

Structures promotrices : Commune des Lacs 1 et l’incubateur CUBE

Responsable du projet : Mr AMOUSSOU Gaffan Ayéwodé

Secteur d’activités : Aquaculture et production agricole             

But du projet :

Production de poissons Tilapia et d’autres espèces de poissons, crustacés, algues, mollusques… pour la consommation, avec un volet complémentaire d’appui aux femmes et la sensibilisation de la population et des visiteurs sur les enjeux environnementaux.

Lieu d’implantation : Le projet est implanté à Aného dans la Commune des Lacs 1    

Nombre d’emplois créés : 05 emplois directs au démarrage

Projections financières

  • Chiffre d’affaires 2023 : 50 millions de FCFA
  • Bénéfices 2023 : 16 millions de FCFA
  • Chiffre d’affaires 2024 : 105 millions de FCFA
  • Bénéfices 2024 : 65 millions de FCFA

Besoins en financement

  • 2022 : 50 millions de FCFA
  • 2023 : 130 millions de FCFA

Mode de mobilisation du financement : Equity et Crédit           

Les points forts du projet sont :

Projet démarré depuis 2021, avec la mise en place de bacs d’alevinage, deux étangs de croissance, des clients validés et des demandes en attente. De 2021 à 2022, le projet SIMELAN a réussi à se faire connaître notamment au travers des réseaux sociaux et donc, il y a un marché qui est déjà en cours de création pour les produits et services qui seront développés.

Il faut également noter une expérience pratique de 3 ans en projet piscicole du Responsable, une collaboration donnant de la crédibilité au projet, entre une structure d’accompagnement expérimenté en gestion et développement de projet (CUBE) et une structure étatique dont le rôle est dans le développement local, la Commune des Lacs 1. On note aussi que le Responsable du projet a une formation en biotechnologies appliquées et plus de dix ans d’expériences en gestion de projets.

On note aussi des partenariats avec la ferme piscicole Royal Tilapia, la ferme piscicole Buckner dans les Lacs et l’appui de l’OIF et de la GIZ sur différents volets du projet SIMELAN.

Et pour finir la situation géographique de la ferme piscicole dans les LACS1, est idéale pour les clients, mais aussi pour l’accès aux ressources en eau pour la pisciculture.

Introduction

Le projet SIMELAN est réalisé en collaboration avec la Commune des Lacs 1 et a démarré avec l’appui de soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Ce projet a pour objectifs d’installer une ferme piscicole modèle dans la Commune des Lacs 1, tout en promouvant autour de la ferme l’entrepreneuriat féminin ainsi que la sensibilisation des élèves et de la population sur la protection de l’environnement et la Conservation de la biodiversité locale.

Aujourd’hui l’une des problématiques de développement au Togo et surtout dans les communautés rurales, c’est la pauvreté et de manière basique la difficulté d’accès à une alimentation décente et équilibrée, entrainant la malnutrition et la sous-alimentation. Cette pauvreté sociale est encore alourdie par une faible valorisation des activités des femmes et un accès limité aux ressources naturelles et sociales, alors qu’elles sont les piliers des sociétés à la base. Il faut aussi noter que dans les communautés rurales (en dehors de la capitale) les activités des femmes et des hommes sont dans l’informel, peu rentables et dans l’agriculture pour la plupart, avec une forte dépendance des ressources naturelles et des saisons. Tout ceci augmente la vulnérabilité des populations à la base, et pousse plusieurs à surexploiter les ressources naturelles locales ou du moins à ne pas comprendre l’importance de la protection et de la conservation de la nature et de la biodiversité.

La Mission, que nous nous sommes donnés, au travers de ce projet est de participer à la réduction de la pauvreté et de la malnutrition dans la Commune des Lacs1, en produisant du poisson pour les communautés locales et en accompagnant les femmes et jeunes vers l’entrepreneuriat.

Dans la Vision promue par Mr le Maire de la Commune des Lacs 1 et auquel nous souscrivons à CUBE est que le site SIMELAN devienne un centre agro-écologique de référence et une ferme-école intégrée, où une grande partie des activités est menée par les femmes et les jeunes de la Commune.

Cette vision sera atteinte au travers d’un partenariat public et privé et donc dans le projet, les objectifs sociaux ne sauraient être réalisés sans des objectifs économiques bien définis pour les appuyer.

Ce projet regroupe donc dans sa vision trois volets principaux :

  1. La production piscicole et la restauration sur le site
  1. La production et la vente des poissons

La phase de production aquacole a démarré en 2021 avec la production de géniteurs et d’alevins de Tilapias du Nil. Elle continuera avec l’étape de l’Alevinage (A) à un pré-grossissement (P) donnant des Juvéniles de 50g, dans des étangs, jusqu’à la production de poissons marchands avec des poids de 250 à 500g environ en étangs et cages flottantes, après 07 mois d’élevage.

Un test a été réalisé pour toutes ces phases, ayant permis d’avoir plus de 200 géniteurs, donc une capacité de production mensuelle d’au moins 10 000 alevins.

La situation du site, qui couvre un hectare et se situe au bord de la lagune d’Aného et au niveau de la Préfecture permet d’intégrer l’élevage en cages flottantes en eau circulante et donc d’atteindre un niveau de production semi-industrielle voire industrielle.

Le projet qui a déjà démarré depuis 2021 a permis de maîtriser la production d’Alevins et le pré-grossissement dans des bacs en ciment et le grossissement en étangs. Nous disposons ainsi sur la ferme de poissons Tilapia géniteurs qui ont la particularité d’avoir après presque quatre à cinq générations acquis la capacité de s’adapter aux eaux saumâtres du site, ce qui leur confère également un goût particulier.

Il faut aussi noter que dans la zone, la ferme SIMELAN est l’une des rares fermes à produire du tilapia rouge (communément appelé Rogervi dans la zone), très estimé pour non seulement sa couleur, mais aussi son goût.

La ferme SIMELAN dispose déjà de 03 bacs d’alevinage, d’un grand bac pour le pré-grossissement et de deux étangs de grossissement d’une capacité chacune de 4 000 poissons.

Un forage a été réalisé, alimentant le site et les bacs en eaux. Il faut aussi noter qu’une salle de formation, un hangar-restaurant et une cuisine ont été construits pour accueillir les clients et étudiants.

Vue aérienne et situation du site :

Localisation du site SIMELAN : https://www.google.com/maps?q=6.24481,1.6153833&z=17&hl=fr

Vue aérienne du site SIMELAN : https://www.google.com/maps/@6.2452281,1.6145956,3a,75y,237.19h,90t/data=!3m4!1e1!3m2!1sAF1QipPAECTQVp2pn2buLGZz7jUy0BpvJ3AnfKeaEckF!2e10

Les poissons seront en vente sur place, sur le marché interne du site. Ce marché sera organisé en collaboration avec la Commune des Lacs1 avec installation des femmes de la Commune sur le site. Elles vendront les poissons frais et transformeront également une partie en poissons fumés, frits et également en conserves. Des demandes vers la capitale et vers Cotonou (Bénin) ont été vérifiées et des ventes réalisées lors de l’étude de marché et donc une partie des poissons seront envoyées vers Lomé et Bénin, en fonction des besoins.

Toutefois l’innovation essentielle du site, qui fera la particularité de la ferme est qu’un restaurant est construit sur le site et sera équipé pour permettre aux clients de manger sur place mais des poissons braisés ou cuits. Les clients viendront sur le site, et après la visite, ils peuvent eux-mêmes pêcher les poissons s’ils le désirent et tandis que les cuisiniers leur font les plats, ils pourront faire le tour de la lagune en pirogues et revenir manger non loin des étangs sous des hangars-restaurants, accompagnées de boissons locales. Les poissons cuits et braisés seront accompagnés de mets locaux et des plats dont les produits de base proviendront également des installations de production maraîchère, qui seront arrosées par les eaux enrichies de l’élevage des poissons. Ainsi on créera un circuit complet, une ferme intégrée.

A terme, en plus des poissons tilapias, le projet produira et proposera aux clients des crevettes, des crabes, des huitres, des moules et d’autres produits issus de la ferme piscicole.

  1. La rentabilité du projet et l’étude de marché

Il faut noter que la production annuelle de poissons au Togo est estimée à 22 000 tonnes (T), alors que les besoins de consommation se situent à un peu +100 000 T/an. Ainsi, 60% de la consommation en poissons sont importés. Pourtant, le pays dispose de ressources fluviales importantes avec un plateau continental de 1 048 km2 et un littoral étroit de 56 km. Sa zone de pêche côtière s’étend sur 950 km. Il regorge de plans d’eau marine, d’étangs piscicoles, de barrages, de lagunes, de fleuves…

Ainsi au-delà de la mission qui est de participer à la lutte contre la malnutrition, il y a un véritable marché de près de 175 milliards de FCFA disponible à satisfaire.

Avec la production test réalisée et les marchés démarchés, nous avions remarqué l’existence de trois types de clients :

  • Les revendeuses locales : des femmes qui prenaient les poissons de poids intermédiaire (60 à 250g) autour de 1500 à 2000f le kg pour les revendre à la population
  • Les frigos de la capitale qui désiraient en moyenne 50 à 100Kg de poissons par mois, avec des poissons de moyenne de 250g et plus
  • Les particuliers qui prennent directement à la ferme pour cuisiner à la maison et les visiteurs qui viennent manger sur la ferme avec des dépenses moyennes de 5000f par plat
  1. Projections financières

Avec les installations existantes et les investissements qui seront faits avec la mobilisation des 50 millions de FCFA en 2022, on aura ainsi à disposition deux étangs de 600m carré et quatre cages flottantes de 25m3 chacune. 

  • Un étang de 600m2 peut contenir jusqu’à 3 000 poissons marchands à raison de 5 poissons par m2 : ce qui fait que les deux étangs produiront 6 000 poissons par cycle et 12 000 poissons par an. Chaque poisson ayant en moyenne 500g nous sommes donc à 6 000 Kg de poissons pour les deux étangs sur l’année
  • Pour les cages flottantes nous mettrons autour 200 poissons par m3, donc chaque cage flottante produira 5 000 poissons et donc les 2 feront 10 000 poissons par cycle et donc 20 000 poissons sur l’année. Avec des poids moyens de 500g, nous avons 10 000 Kg de poissons pour les deux cages flottantes.
  • Pour contrôler la croissance des poissons nous mettrons dans les étangs et les cages des prédateurs pour éliminer la surpopulation. Il y aura également le tri de sexage qui permettra de vendre les femelles et les poissons à croissance lente. Ces poissons seront vendus à prix réduit à la population locale, à 1000f/kg et les quatre unités de grossissements peuvent produire au moins 5 000 Kg de prédateurs et petits poissons sur l’année.
  • Les plats du restaurant au début serviront surtout à couvrir les charges du cuisinier, mais nous espérons atteindre une moyenne de 80 à 100 plats par mois soit 25 plats vendus par semaine. De nos expériences de 2021 à 2022, nous pouvons dire que chaque plat peut ramener 5 000f comme chiffre d’affaires
  • A partir de 2024, il est prévu la construction de 2 étangs supplémentaires (12 000 Kg de poissons) et de 4 cages flottantes en plus (30 000 Kg de poissons). Le restaurant sera désormais pleinement opérationnel et donc on peut atteindre les 5 000 plats annuels, soit un peu plus de 100 plats par semaine.

La vision de ce projet est d’atteindre les 40 à 50 tonnes de poissons en production marchande à partir de 2024, ce qui représente à peine 0,1% du marché existant.

Les projections de vente sur 2023 donnent ainsi :

  • Production de poissons marchands : 40 millions de FCFA
  • La vente de petits et moyens poissons : 05 millions de FCFA
  • La vente de plats de poissons par le restaurant : 05 millions de FCFA

Les projections sur 2024 :

  • Production de poissons marchands : 105 millions de FCFA
  • La vente de petits et moyens poissons : 15 millions de FCFA
  • La vente de plats de poissons par le restaurant : 25 millions de FCFA

 

Avec des dépenses qui s’élèvent à 34 millions de FCFA en 2022, nous avons des bénéfices bruts de 16 millions de FCFA en 2023, qui montent à plus de 60 millions de FCFA en 2024 avec la construction de deux étangs, de quatre cages flottantes supplémentaires et la mise en production de l’unité de production agricole.

Voir les productions complètes ici : https://bit.ly/leveefondsSIMELAN2022

Découvrir les récentes réalisations du projet : https://www.facebook.com/SimelanTg/

Ce projet est accompagné par CUBE avec l’appui de la Commune des Lacs 1, notamment au travers du programme KPITAL INVEST : https://www.kpital-invest.com/startup_project/simelan/details

 

  1. L’accompagnement entrepreneurial des femmes et jeunes

En plus d’être source de revenus directs et indirects, notamment pour les jeunes filles et femmes de la localité, avec la vente des poissons frais, la gestion du restaurant et du marché de femmes sur le site, il s’agira au travers de ce projet, de former les femmes de la localité en renforcement de capacités entrepreneuriales, afin qu’elles deviennent et confirment leur place de leaders de leurs communautés.

Les femmes sont en effet, dans la Commune des Lacs1 et dans les localités environnantes la couche sociale la plus active, toutefois elles manquent souvent de soutien, de mise en lumière, d’accompagnement, de ressources et d’outils pour faire croître leurs activités. Le projet de ferme SIMELAN sera pour elles un Tremplin pour recevoir des outils, de l’accompagnement, développer des projets agricoles complémentaires au volet piscicole, notamment des jardins potagers, du maraichage en valorisant l’eau des étangs, en initiant des commerces de produits tout le long de la Nationale N2 avec le soutien de la ferme.

500 femmes se sont inscrites pour être appuyées en 2021 et 50 ont été formées avec l’appui de l’OIF et de la Commune des Lacs 1, parmi lesquelles 04 ont reçu en phase test un appui financier, qui sera élargi à d’autres femmes en fonction des ressources disponibles.

Avec l’accompagnement reçu au sein de la ferme, elles devraient à terme, avoir la capacité de développer d’autres projets entrepreneuriaux (agricoles ou autres) dans leurs localités avec le soutien de la Commune des LACS1 et CUBE et d’autres partenaires et acquérir une autonomie essentielle à leur plein épanouissement.

  1. La création d’une ferme école de formations et la sensibilisation aux enjeux environnementaux avec la création d’un circuit touristique

Il s’agira à terme de faire de la ferme un centre de formations pour les jeunes et femmes sur les projets climat incluant une forte utilisation des outils numériques.

Ce volet a démarré à petite échelle avec l’appui de la GIZ au travers du projet « Africa Cloud » et le déploiement d’une solution d’accès à différentes ressources sur ATINGI. Ce volet du projet aboutira à terme au lancement du Campus Numérique et d’Agriculture d’Aného (CNAA).

Le Campus Numérique et d’Agriculture d’Aného (CNAA) a pour ambition de répondre au niveau local et sur le territoire national, à trois enjeux :

  • Apporter une réponse aux besoins en compétences dans les métiers du numérique et de la chaîne de valeur agricole ;
  • Contribuer à la cohésion sociale en favorisant la formation et l'insertion sociale et professionnelle des jeunes et femmes des milieux ruraux
  • Accompagner les jeunes et femmes à développer des entreprises répondant aux besoins des communautés locales en utilisant les outils numériques et les biotechnologies
  • Développer des programmes spécifiques dans le numérique et l’agriculture pour les jeunes femmes et femmes

 

Contenu des formations au CNAA

La durée moyenne d’une formation est de 8 mois et les formations les plus longues peuvent durer jusqu’à 3 ans.

Liste des formations et Unités d’Enseignement (UE) qui seront proposées :

  1. Campus d’Agriculture
  • Systèmes de production végétale
  • Entrepreneuriat agricole et agrobusiness
  • Systèmes de production animale et halieutique
  • Exploitation des matériels agricoles et agro industriels
  • Transformation et conservation des produits agricoles
  • Ecologie, conservation et protection de la biodiversité
  • Horticulture, phytopharmacie et protection des végétaux
  • Biotechnologies agricoles
  • Management de la qualité et certification des produits
  • Marketing des produits agricoles
  • Biochimie et microbiologie alimentaire
  1. Campus numérique
  • Marketing digital
  • Infographie
  • UI/UX Design
  • Entrepreneuriat numérique
  • Sécurité des systèmes informatiques
  • Programmation fullstack et développement de logiciels
  • Objets connectés
  • Architecture et technologies des ordinateurs et appareils numériques et Maintenance
  • Réseaux mobiles
  • Électronique industrielle, circuits intégrés
  • Intelligence Artificielle
  • Robotique
  • Monnaies numériques
  • Réalisation vidéo, montage, multimédias et effets spéciaux

 

  1. Formations transversales ou communes
  • Leadership et développement personnel
  • Comptabilité
  • Education financière
  • Techniques d’élaboration de Business Plan
  • Gestion des ressources humaines
  • Organisation et planification
  • Langues d’affaires : Français, Anglais, chinois, Allemand
  • Stage pratique
  • Création d’entreprise
  • Droit des affaires
  • Techniques d’études de marché et de prototypage
  • Évaluation d’impact social et environnemental des projets

 

Les différentes étapes pour cette levée de fonds :

1. Mobilisation des partenaires financiers dans le groupe WhatsApp dédié : jusqu'au 16 Août

Lien pour rejoindre le groupe de levée de fonds pour SIMELAN : https://chat.whatsapp.com/Cjw85qjfn5OEoELBZImAQD

2. Présentation des documents et explications de la vision et le potentiel du projet : jusqu'au 20 Août

Lien d’accès aux documents sur projet : https://bit.ly/leveefondsSIMELAN2022

3. Présentation du schéma de financement et des retours sur investissement : Jusqu'au 24 Août

4. Rencontre en ligne sur Zoom ou Teams le 21 Août à 19h, pour répondre aux questions des potentiels investisseurs.

5. Une Due diligence et des visites de la ferme seront organisées pour les partenaires sur le terrain jusqu’au 28 Août

6. Prise d'engagement des partenaires financiers au plus tard le 30 Août 2022

7. Inscription des partenaires sur KPITAL INVEST (plateforme de levée de fonds de CUBE lancée avec le PNUD : www.kpital-invest.com) : Jusqu'au 01 Septembre

Lien d’inscription sur la plateforme : https://www.kpital-invest.com/investor/register/step_one

NB : Le processus de prises de participation sur le projet sera fait sur le site, et par demande d’intérêt en tant qu’investisseur. Une formation de 30 min sera faite aux potentiels investisseurs pour maîtriser la plateforme et répondre aux questions

8. Déblocage des premiers financements à partir du 01 Septembre jusqu'au 01 Décembre en présence de Mr le Maire ou de l'équipe de la Mairie.

9. Présentation des résultats de cette première phase de levée de fonds le 17 Décembre 2022

Contacts :

 

 

PRESENTATION DES PARTENAIRES CUBE ET COMMUNE DES LACS 1

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre la Commune des Lacs1 et l’incubateur d’entreprises CUBE.

La Commune des LACS1

Circonscription territoriale décentralisée fusionnant Aného et Glidji, avec pour chef-lieu Aného

La Commune des LACS1 au travers de son Maire et de son exécutif entend faire la promotion de l’emploi et la création des activités économiques, activer tous les leviers d’attractivité de son territoire, offrir aux investisseurs des conditions favorables leur permettant d’implanter des zones d’activités dans la commune et offrir des opportunités de nouveaux débouchés professionnels aux jeunes sur un marché diversifié de l’emploi et des opportunités d’entreprenariat ;

Pour assurer sa mission, la Commune des LACS1 travaille à s’associer aux acteurs de l’écosystème entrepreneurial au Togo, en vue d’appuyer et d’accompagner les jeunes porteurs de projets de développement local et d’initier des projets d’envergure au niveau local.

 

Le Centre Urbain de Business et d’Entrepreneuriat (CUBE) – TOGO

Structure d’Accompagnement à l’Entrepreneuriat Innovant (SAEI), CUBE est un Incubateur d’Entreprises et de recherche –développement dont la mission est de contribuer au développement de l’Afrique par la promotion de l’entrepreneuriat local, la formation, la recherche et l’innovation de haut niveau en adéquation avec les besoins du marché et de croissance du continent.

Pour assurer sa mission, CUBE travaille à s’associer aux acteurs privés, institutionnels et publics de l’écosystème entrepreneurial au Togo, en Afrique et dans le monde, en vue de développer des projets d’impacts au niveau des communautés à la base. Dans le cadre de ce projet CUBE interviendra au travers de son département « CUBE AGRO » spécialisé sur les projets d’agriculture et de biotechnologies agricoles.

 

 

Si vous voulez plus de renseignements sur CUBE vous pouvez nous écrire sur equipedecube@gmail.com et n’hésitez pas à aller sur notre site web https://www.saeicube.com/ ou notre page Facebook https://www.facebook.com/SAEICUBE/, vous y trouverez une mine d’or d’informations et d’opportunités.

Et pour nos différents types d’accompagnement :

CUBE, « De l’idée au monde, nous entreprenons l’impossible ! »

L’équipe de CUBE